5 minutes pour comprendre les 5 indicateurs sur la qualité de l'air de votre logement

Comprendre les indicateurs mysphair en 5 minutes

écran de telephone portable montrant l'indicateur global de la qualité de l'airÇa y est ! Vous avez branché votre détecteur et lancé votre application mysphair, et maintenant les indicateurs clignotent en vert, orange ou rouge. Pourquoi ces indicateurs sont-ils tout particulièrement important pour communiquer la qualité globale de l’air de votre logement? Investigation :

La température :
Une température trop haute ou trop basse entraîne des pertes de concentration et un sommeil interrompu.

Les COV :
Qu’est-ce que c’est ?
Les composés organiques volatils sont un groupe de substances composés de l’élément carbone, et d’autres éléments tels que l’hydrogène, les halogènes, l’oxygène, le soufre. Certains COV peuvent modifier la composition chimique de l’air ambiant, donc sont considérés comme polluants.
D’où ça vient ?
La concentration de COV est souvent plus importante à l’intérieur qu’à l’extérieur, car les sources d’émissions sont plus nombreuses: produits d’entretien, les bois agglomérés ou contreplaqués, vernis et peintures, colles, utilisation des bougies parfumées et bâtons d’encens. Les COV sont invisibles et parfois sans odeur.
Qu’est-ce que ça fait ?
Les COV s’évaporent facilement a température ambiante, et sont souvent à l’origine des irritations diverses de la peau et des voies respiratoires.

La pollution particulaire (PM, matières microscopiques en suspension dans l’air) :
Qu’est-ce que c’est ?
Gaz d’échappement, fumée noire, poussière, aérosols… on retrouve les plus fortes concentrations de particules fines dans les grandes villes. Les particules sont rarement composées d’une seule substance: elles sont un mélange de poussières, d’espèces carbonées et d’espèces ioniques. Les particules dénommées ‘très fines’ (PM1,0) ou ‘ultrafines’ (PM0,1) peuvent atteindre les voies respiratoires inférieures, tandis que les particules de taille supérieure (PM2,5 à PM10) sont arrêtées par la barrière du nez.
D’où ça vient ?
la pollution particulaire est émise lors de la combustion d’énergie fossile (transports, industries), et de la friction causé par le freinage des voitures et des trains. Dans le logement, elles peuvent arriver de l’extérieur lors d’un pic de pollution, ou sinon de l’utilisation du chauffage au bois, ou la remise en suspension de poussière lors des activités ménagères.
Qu’est-ce que ça fait ?
Les effets de la pollution particulaire peuvent être aussi nuisants que ceux du tabagisme passif. A court terme, les plus grosses particules peuvent produire des réactions inflammatoires des poumons et irritations variées (yeux, système respiratoire, peau). À long terme, les particules plus fines sont associées à un accroissement des problèmes respiratoires, chez les enfants comme les adultes, et certaines sont cancérigènes. Selon l’OMS, les particules en suspension ont plus d’effets sur la santé que tout autre polluant.
La poussière contient des pollens, des spores et des allergènes, et des particules provenants des fumées et de la suie, qui s’ajoutent aux fibres émises par certains matériaux comme la cellulose, le chanvre, le sisal, l’amiante, et la laine de verre. La poussière, du fait de ses effets irritants, peut amplifier la nocivité des autres polluants de l’air intérieur. Les particules de poussière sont souvent à la source des irritations des yeux et du nez. Si elles atteindent les poumons elles peuvent déclencher des allergies ou crises d’asthme.

L’humidité :
Les endroits humides sont parfaits pour les micro-organismes: moisissures, champignons et acariens, qui favorisent le développement des allergies, problèmes respiratoires (asthme, bronchite), et autres maladies (rhinite, conjonctivite). L’humidité peut également provoquer des maladies chroniques chez les enfants, et des problèmes articulaires (tels l’arthrose, l’arthrite et les rhumatismes) chez les personnes âgées.
Un air trop sec est également à éviter : le chauffage central peut contribuer à l’assèchement d’air une fois les portes et les fenêtres fermées. La sécheresse de l’air ambiant fait que les liquides s’évaporent plus facilement, en nos poumons absorbent moins d’oxygène. Vécu au quotidien, un air intérieur trop sec peut provoquer des désagréments et soucis de santé, tels l’assèchement de la peau, irritations des voies respiratoires, lentilles de contact irritantes, yeux secs, gerçure des lèvres, fatigue et difficultés de concentration. Les particules de poussières sont aussi plus facilement libérées quand l’air est sec, et peuvent provoquer d’autres irritations.

Le CO2 :
Le dioxyde de carbone (CO2) est utilisé comme un indicateur du confinement de l’air intérieur. La mesure du CO2 permet une approche indirecte des conditions d’aération dans les chambres: les pièces du logement où on passe le plus de temps.
Vous pouvez personnaliser les seuils d’alerte sur l’app mysphair pour optimiser votre habitat par rapport à vos besoins. Plus de concentration? Faites attention au CO2. Asthme ou allergies? Les COV et les PM sont à éviter.

Taged in
Related Posts
Comments (2)
  1. Raf24 décembre 2016

    Bonjour ,

    QUE faire pour enlever les odeurs ( nourriture ( lorsque l’on fait une raclette ) sans polluer son intérieur .
    Ouvrir les fenêtres,ok mais l’odeur reste
    Existe t- il des désodorisants ou parfum (comme spray aux huiles essentielles ) pour masquer ces odeurs ..

    Cordialement

    Reply
    • mysphair4 janvier 2017

      Bonjour,
      Bien aérer, et le faire régulièrement, est effectivement la meilleure chose. Ensuite, si l’odeur persiste, vous pouvez utiliser l’une de ces solutions :
      – Faites bouillir un peu d’eau avec du jus de citron et quelques clous de girofle,
      – Plantez quelques clous de girofle dans une orange (ou un citron) et mettez-la dans la pièce pendant une journée,
      – Faites bouillir du vinaigre blanc dans une casserole ou placez un bol rempli de vinaigre blanc dans la pièce,
      – Faites chauffer une à deux cuillères de cannelle ou de thym dans un demi-litre d’eau.

      Bonnes raclettes,
      L’équipe mysphair

      Reply

Leave a Comment!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Attendez SVP...

Abonnez-vous à notre newsletter !

Et recevez régulièrement des conseils et des articles sur la qualité de l air chez vous